Mathilde bouquine… « L’armoire des robes oubliées » de Riikka Pulkkinen

Alors que sa grand-mère Elsa se meurt d’un cancer foudroyant et que tous ses proches se rassemblent pour adoucir ses derniers jours, Anna découvre que, derrière le mariage apparemment heureux de ses grands-parents, se cache un drame qui a marqué à jamais tous les membres de sa famille.

Une vieille robe trouvée par hasard, et dont elle apprend qu’elle aurait appartenu à une certaine Eeva, va réveiller le passé. Cette Eeva, dont on ne lui a jamais parlé, aurait été, dans les années 60, la nourrice de sa mère. Mais Anna ne tarde pas à comprendre qu’elle a été beaucoup plus qu’une employée et que son grand-père, peintre célèbre, l’a profondément aimée…

Mon avis :

Ce roman retrace une histoire de famille. À l’aube de la disparition d’Elsa, la grand-mère d’Anna, tout un pan de sa vie va être découvert à cause de la découverte d’une robe dans l’armoire d’Elsa.

Cette robe appartenait à Eeva, la jeune fille qu’ils ont eue un certain temps comme gouvernante dans les années 60.

Elsa va raconter à Anna une période de sa vie gardée secrète jusque-là. Toute une histoire adultérine va naître entre le mari d’Elsa et Eeva. Elsa est une femme qui a une vie professionnelle bien rempli : elle est très absente de son domicile, beaucoup de déplacements malgré qu’elle laisse derrière elle une enfant de 3/4 ans. La relation entre Eeva et Martti sera très complexe et durera de nombreuses années. Ils seront découverts au grand jour lors d’un événement qui aurait pu être tragique.

Il y a de nombreux thèmes abordés dans ce roman : la maladie, l’amour, l’adultère, l’insouciance, l’enfance, la gravité, le deuil et le pardon.

J’ai eu du mal à m’installer dans cette histoire. J’ai d’ailleurs fait une pause au milieu de cette lecture. L’ambiance était certainement trop lourde pour la période à laquelle j’ai lu ce livre (en plein dans les fêtes de fin d’année). Une fois que je l’ai repris je l’ai lu quasi d’une traite.

Même si on sait d’avance comment cela va se terminer, la fin m’a beaucoup touchée, j’avoue avoir versé quelques larmes lors de la lecture des dernières pages.

Le style est assez lourd mais je pense que c’est pour nous plonger dans cette ambiance très particulière.

Les personnages sont bien travaillés et décrits. Au milieu de ce trio amoureux il y a une enfant et j’aurais aimé en savoir plus sur ce qu’elle était devenue. Le récit était du point de vue d’Anna, la petite fille qui veut comprendre l’histoire d’Eeva avec sa famille. Elle veut même en savoir plus en faisant des recherches sur ce qu’est devenue cette femme par la suite. La lecture est entrecoupée de flashs back nous renvoyant dans les années 60 et on y retrouve le point de vue d’Eeva.

Il y a beaucoup de personnages et pour si retrouver ce n’est pas si simple. Je n’aurais pas été contre un petit arbre généalogique.

Ma note : 2.5/5

Publicités

5 réflexions sur “Mathilde bouquine… « L’armoire des robes oubliées » de Riikka Pulkkinen

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s