Mathilde bouquine… « Nous » de David Nicholls

Douglas Peterson, biochimiste de 54 ans, imagine déjà couler une vie tranquille de retraité auprès de sa femme. Mais celle-ci lui annonce n’être plus sûre de ses sentiments. L’homme met tout en oeuvre pour la reconquérir lors d’un tour de l’Europe, l’occasion aussi de se rapprocher de son fils adolescent.

Mon avis :

J’ai eu un petit peu de mal à rentrer dans cette lecture mais je ne pense pas que cela soit lié à l’histoire mais plutôt à mon état général qui n’est pas vraiment à la lecture en ce moment.

J’ai beaucoup aimé les personnages dans cette histoire, mais j’ai surtout apprécié la crise de la cinquantaine et la crise d’adolescence qui sont mises en parallèle.

La peur de tout quitter pour une nouvelle vie est aussi bien racontée et retranscrite par le personnage de Connie.

D’une manière j’aime les histoires qui mettent en avant les histoires familiales, je peux comprendre les personnages des parents puisque mes propres parents sont dans cette tranche d’âge et se sont retrouvés tous les deux lorsque nous avons quitté le nid, les retrouvailles sont parfois difficiles et dans de nombreux couples.

Beaucoup des passages sont touchants et émouvants, les romans traitant de ses thèmes familiaux sont rares et quand cela est bien raconté cela rend vraiment la lecture agréable.

★★★☆☆
Bon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s